Texte à méditer :   Aujourd'hui, c'est le 1er jour... du reste de ma vie.frown   Victor HUGO
 
Vous êtes ici :   Accueil » Cyclisme autrefois à K/PL
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Souvenons-nous !

Dimanche 27 Mai 2018

Bonne fête à tous les :
Augustin


C'était aussi un 27 Mai
1942

Jean Moulin crée à Paris le Conseil National de la Résistance.


Né(e) un 27 Mai 1944

Alain Souchon

Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  1295292 visiteurs
  5 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 807 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Chroniques K/P-L
Publicté...
ACTU...(Cliquez sur :)

 voir.gifVOYEZ...

Découvrez également "L'AVIRON AU MAROC"
Dans "Chronicles K/P-L"->Directes Infos->
Appel à cotisations AAKPL 2018 et Inscriptions ESTARTIT.

nouveau_58x12_bleu.gif

QUIZZ_red.jpg
Cliquez sur la photo !
Nouveau QUIZZ, des sportifs cette fois. Pour cette fois, il est assez facile !
Tous les K/P-L sont invités à participer ! Écrivez au WEBMASTER ...eek
 
La METEO

Température à Kénitra

Meteo Kenitra

Temp. & Heure à Pau

Click for Pau, France Forecast
En filigrane : l'aspect du ciel...

Retrouver facilement parents et amis en consultant régulièrement cet annuaire en ligne :
Algérie, Maroc, Tunisie.

logoWWPN.jpg

illus_matin.jpg

KENITRA  : Ultime test de la LGV Tanger-Kénitra, prévu en février 2018...

L’Institut français de Kénitra a organisé, mercredi dernier, une rencontre avec l’homme de Lettres, le professeur Mohammed Essaouri, sur le thème «Carnet de voyage, carnet d’artiste». - See more at: http://lematin.ma/journal/2017/a-la-decouverte-des-laquo-carnets-de-voyage-raquo-deugene-delacroix/266937.html#sthash.uGHeT2kC.dpuf
 
L’Institut français de Kénitra a organisé, mercredi dernier, une rencontre avec l’homme de Lettres, le professeur Mohammed Essaouri, sur le thème «Carnet de voyage, carnet d’artiste». - See more at: http://lematin.ma/journal/2017/a-la-decouverte-des-laquo-carnets-de-voyage-raquo-deugene-delacroix/266937.html#sthash.uGHeT2kC.dpuf

AGENDA
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://www.kpl-infos.fr/data/fr-articles.xml

Proposées par Yvon LE CAËR, voici un certain nombre de photos et articles de presse, des ANNEES 50 exclusivement, concernant le Cyclisme de notre ville, que ce soit Port-Lyautey en premier, puis Kénitra ensuite. 
Voici ce que dit Yvon : bien qu'il ne s'agisse là que de mes archives personnelles valorisant bien plus mon passé que celui d'autres, je n'ai pas l'intention de monopoliser ici cette "vitrine" de notre patrimoine sportif, mais bien plus le désir d'exposer des documents en ma possession qui montrent combien nous, cyclistes [parfois "frères ennemis" (E.V.P.L contre C.A.P)], avons permis (durant ces années-là) aux couleurs de notre ville de faire parler d'elles sur les routes marocaines... et parfois ailleurs aussi.  Bien que certains d'entre nous aient mieux réussi que d'autres dans ce domaine, ils ont pourtant tous, sans exception, apporté leur contribution et plus que tout, laissé en moi des empreintes immuables. 

Comment alors ne pas citer, dans le plus complet désordre, René TERRUEL, Joseph ASTORGA, Manuel ASTORGA, Pierre PALOMBO, Georges VAN ROYEN, MARTIN, Jean & François BRAVO, Georges LE TROQUER, René RODRIGUEZ, Louis FERNANDES, les frères STIEFFATRE, "Missou" FICARELLI, NAJAR, PAOLINETTI, COLLET, ASNAR, LARBI, Gilbert LE CAER (mon frère), OLER, KERGUELER, JELLOUL, ARDEBOL, MARTINEZ, DECOSAS, CARVALHO, Robert ASCENCIO, François ASCENCIO, MILOUDI, CRAMPETTE, LOZANO, Pierre PERRELON, HICHER, VITALE et enfin Gilbert CREUZET, MOIROD et MESLAND (tous trois militaires du contingent).  En ai-je oublié ?   Pour l'essentiel, je ne crois pas.  Certes, sous les drapeaux, en Algérie, durant les saisons 57 et 58, il est toujours possible que d'autres noms se soient manifestés brièvement durant lesdites saisons, cela avant mon retour sur les routes marocaines en 1959.
Comment ne pas évoquer aussi nos dirigeants et mécènes ; ceux dont la passion était toute aussi ardente que la nôtre ; ceux qui ont aussi encouragé et suivi nos premières incursions dans le peloton souvent bien cruel : Messieurs UVEDA, BOUCHER, AGNES, APARICIO, CAICEDO, SERIES, BENARROCH, MAHJOUB, M. VITALE, M. MARTIN, ACQUAVIVA (Dr.), MAZZA, ITHURRART, WAROQUIER, PALMERO, FRANCESCHELLI, GUILLEM, TOUSSAINT, TERRUEL et enfin GABEL, tous concitoyens de notre ville.  Une révérence particulière aussi à Messieurs les journalistes locaux BLACHON, ROUVIERE et J.B.(!), sans oublier cet icône du journalisme sportif au Maroc nommé "PERICLES".               
Avant de conclure je voudrais clarifier un certain point, essentiel à mon avis.  Pourquoi exclusivement les années 50, diront certains.  Pour une simple raison, je répondrai.  J'ai souvent entendu mentionner les noms de MUSSO et JAUVERT qui, paraît-il, auraient fait briller nos couleurs durant la ou les décennies précédant 1950.  Que pourrais-je dire, sinon que nous étions, pour la plupart, trop jeunes (ou même pas nés) pour le savoir, la guerre 39-45 ayant aussi fracturé, entre autre, le sport en général.  Enfant, je me souviens d'un nom cependant, celui de ASSAYAG qui, au "Circuit du Gharb", se frottait aux gros bras du moment, les GRILLO, LONGO, POTHEE, CHARROIN, BOUAZZA, OLMEDA et autres, sans succès aucun, disons-le bien.  En résumé, il n'y avait vraiment personne en 1950 pour glorifier notre cyclisme local.  Somme toute, le précurseur du renouveau ne fut autre que notre Joseph ASTORGA qui, en remportant en 1952 LE GRAND PRIX DES JEUNES à Meknès, permit enfin à Port-Lyautey, et à notre cyclisme en particulier, de briller d'un bel éclat, un éclat qui allait perdurer durant toute ladite décennie. 
A l'approche des années 60, le vent du changement et des départs, qui soufflait déjà sur nos têtes, allait tous nous séparer et, malheureusement, nous disséminer à travers le Monde.
Pour visionner les photos en question, après avoir lu cet intéressant article de notre ami Yvon LE CAËR, aujourd'hui en Floride il suffit de cliquer gauche sur le lien suivant :
CYCLISME A KENITRA AUTREFOIS.  


Date de création : 04/02/2008 : 17:21
Dernière modification : 09/05/2013 : 09:44
Catégorie : Chroniques K/P-L - ALBUMS SOUVENIRS
Page lue 52 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

" Il n'y a pas d'oeuvre humaine qui pour être vraiment grande n'ait besoin d'une parcelle d'amour. "

Maréchal Hubert LYAUTEY

Vous êtes ici :   Accueil » Cyclisme autrefois à K/PL
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...