En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
AU CIMETIERE IL Y AURA PEU DE VISITES CETTE ANNEE ENCORE

Merci de votre visite sur KPL-INFOS
illus_flyer.jpg

À l'approche de la prochaine commémoration de l'armistice du 11 Novembre 1918, je remercie tous ceux qui ont participé à la dernière quête faite sur le "Pot commun" pour  permettre à ZOUIN et à son fils SEDDIK, de continuer à entretenir convenablement le cimetière, notre cimetière où reposent les parents, amis et connaissances de certains d'entre-nous. À ceux qui ont oublié où qui n'auraient pas vu le précédent message, il est encore temps de faire un geste, même petit, celui-là même que vous feriez si vous y passiez au cours de votre visite à Kénitra.

 
 
 
 
 
 
Texte à méditer :  "C'est toujours par la faim que commence un bon repas."  Jean Commerson.
 
 
 
Vous êtes ici :  Accueil
 
 
 

Bienvenue sur KPL - INFOS

Il y a un nouveau "QUIZZ" dans une fenêtre à droite, un peu plus bas. Cliquez sur la photo...

L'image de fond de site est une photo ancienne des enfants de Kénitra élèves de l'école Don Bosco.

illus_edito.png

CONSPIRATEURS ?...

Non ! Espérantistes !

Mercredi soir, lorsque nous sommes entrés dans la salle de réunion du Palace, nous avons été frappés d'entendre ces voix étouffées dans cette grande salle éclairées avec des bougies. Oui ! Avec des bougies, et cela donnait un véritable air de conspiration à cette réunion.
En réalité, il ne s'agissait pas de messe noire. Quant à la conspiration elle était tout ce qu'il y a de plus pacifique. En effet nous étions tombés (avouons-le, un peu volontairement), au milieu des Espérantistes confirmés de notre ville et de ceux qu'attire l'espéranto.
La salle, pour cette première réunion, s'est révélée trop petite et nombre de nouveaux adeptes ont dû suivre cette première initiation debout. Soixante bulletins d'inscription nouveaux avaient été apportés ; il se révéla qu'ils ne suffisaient pas à satisfaire les demandes... De nombreuses "Esperanto grammatiko" (que l'on nous excuse, si nous avons commis une faute, mais c'est la première fois que nous avons suivi un tel cours) furent vendues. Et, à la lueur des bougies (les plombs avaient sauté !), ce qui donnait un air de conspirateurs à tous ces messieurs d'âge respectable, jeunes gens et jeunes filles, l'on entendait  chacun marmonner de son mieux les premières phrases espérantistes...
Et, pour un début, cela s'annonçait même bien. Toutefois, comme le fit remarquer très judicieusement M. THOLLET, délégué de l'Union Espérantiste Français, président de la Verda Stelo, l'on ne verra le succès de ces cours que lors des dernières leçons...
Après avoir fait ressortir une fois de plus l'avantage de cette langue unique, il entreprit avec quelques-uns de ses anciens élèves MM. Vilatte, Assayag S., pour ne citer que ceux-là, de prouver combien il était facile de s'exprimer en Espéranto.
Il rappela donc à tous que, chaque mercredi, de 18 h.45 à 19 h.45, dans la salle de réunion du Palace-cinéma, aurait lieu le cours d'Esperanto professé gratuitement par M. Benazech.
Et, bien que souhaitant à nos Espérantistes qu'ils n'aient plus besoin d'avoir recours aux bougies pour leurs réunions, nous espérons que réussira leur conspiration toute pacifique, c'est à dire que de plus en plus nombreux seront ceux qui viendront apprendre l'Esperanto, langue auxiliaire commune à tous les peuples, et qui permettra de se comprendre et ainsi peut-être, d'éviter maints conflits.

Norbert CASTAING. 17 janvier 1948. tongue
Photo collection CAPDEPONT (que l'on peut voir sur celle-ci)

www.syndicatdelachasse.com/estartit/2019/estartit-2019-1.pps

www.syndicatdelachasse.com/estartit/2019/estartit-2019-2.pps

www.syndicatdelachasse.com/estartit/2019/estartit-2019-3.pps

www.syndicatdelachasse.com/estartit/2019/estartit-2019-4.pps

www.syndicatdelachasse.com/estartit/2019/estartit-2019-5.pps

www.syndicatdelachasse.com/estartit/2019/walter.pps

Lire la suite

Il y a un nouveau "QUIZZ" dans une fenêtre à droite, un peu plus bas. Cliquez sur la photo...

L'image de fond de site est une photo ancienne des enfants de Kénitra élèves de l'école Don Bosco.

illus_edito.png

CONSPIRATEURS ?...

Non ! Espérantistes !

Mercredi soir, lorsque nous sommes entrés dans la salle de réunion du Palace, nous avons été frappés d'entendre ces voix étouffées dans cette grande salle éclairées avec des bougies. Oui ! Avec des bougies, et cela donnait un véritable air de conspiration à cette réunion.
En réalité, il ne s'agissait pas de messe noire. Quant à la conspiration elle était tout ce qu'il y a de plus pacifique. En effet nous étions tombés (avouons-le, un peu volontairement), au milieu des Espérantistes confirmés de notre ville et de ceux qu'attire l'espéranto.
La salle, pour cette première réunion, s'est révélée trop petite et nombre de nouveaux adeptes ont dû suivre cette première initiation debout. Soixante bulletins d'inscription nouveaux avaient été apportés ; il se révéla qu'ils ne suffisaient pas à satisfaire les demandes... De nombreuses "Esperanto grammatiko" (que l'on nous excuse, si nous avons commis une faute, mais c'est la première fois que nous avons suivi un tel cours) furent vendues. Et, à la lueur des bougies (les plombs avaient sauté !), ce qui donnait un air de conspirateurs à tous ces messieurs d'âge respectable, jeunes gens et jeunes filles, l'on entendait  chacun marmonner de son mieux les premières phrases espérantistes...
Et, pour un début, cela s'annonçait même bien. Toutefois, comme le fit remarquer très judicieusement M. THOLLET, délégué de l'Union Espérantiste Français, président de la Verda Stelo, l'on ne verra le succès de ces cours que lors des dernières leçons...
Après avoir fait ressortir une fois de plus l'avantage de cette langue unique, il entreprit avec quelques-uns de ses anciens élèves MM. Vilatte, Assayag S., pour ne citer que ceux-là, de prouver combien il était facile de s'exprimer en Espéranto.
Il rappela donc à tous que, chaque mercredi, de 18 h.45 à 19 h.45, dans la salle de réunion du Palace-cinéma, aurait lieu le cours d'Esperanto professé gratuitement par M. Benazech.
Et, bien que souhaitant à nos Espérantistes qu'ils n'aient plus besoin d'avoir recours aux bougies pour leurs réunions, nous espérons que réussira leur conspiration toute pacifique, c'est à dire que de plus en plus nombreux seront ceux qui viendront apprendre l'Esperanto, langue auxiliaire commune à tous les peuples, et qui permettra de se comprendre et ainsi peut-être, d'éviter maints conflits.

Norbert CASTAING. 17 janvier 1948. tongue
Photo collection CAPDEPONT (que l'on peut voir sur celle-ci)

www.syndicatdelachasse.com/estartit/2019/estartit-2019-1.pps

www.syndicatdelachasse.com/estartit/2019/estartit-2019-2.pps

www.syndicatdelachasse.com/estartit/2019/estartit-2019-3.pps

www.syndicatdelachasse.com/estartit/2019/estartit-2019-4.pps

www.syndicatdelachasse.com/estartit/2019/estartit-2019-5.pps

www.syndicatdelachasse.com/estartit/2019/walter.pps

Fermer

Entre nous. - Mon préféré


Note n°3798
par NOEL le 04/09/2020 : 08:13

Je viens d'apprendre le décès  de Georges DEFREYMAN. Georges dit "Popof" va rejoindre un nombre malheureusement trop important  de rameurs de la grande époque du CAP des années 50.. À cette époque participer aux championnats de France, lorsqu'on habitait Port Lyautey, était une vraie aventure. L'organisation logistique et financière n'était pas évidente . Georges et son camarade BUREAU furent en 53 Champion du Maroc , qualifié pour les Championnats de France où ils terminèrent mal placés, après avoir dominé une grande  partie de la course, Bureau n'ayant pas tenu le rythme pour des raisons extra sportives, raisons tout à fait honorables au demeurant. Au retour, son camarade étant absent , Georges fut convoqué par son entraineur (mon père) , Je m'en souviens : "Popof" et mon père s'étaient enfermés dans le salon, moi, dans la salle à manger, la réprimande fut sévère . "Popof " en restant silencieux couvrait son camarade et ami BUREAU. C'est ce qu'on appelle l'esprit d'équipe. "Popof"  fut un grand champion avant, pendant et après ces Championnats de FRANCE. 

PS: Mon père en fut mari, à la connaissance des faits. Mais seule la victoire comptait à cette époque.

NG

La dernière nouvelle

centenaire - le 20/08/2020 : 15:12 par MAYLE

Oups  ! j'ai le message qui est parti trop vite!  Mon oncle c'est ALBERT SANCHES ou SANCHEZ!!le père d'ANDRE, 

Lire la suite

Oups  ! j'ai le message qui est parti trop vite!  Mon oncle c'est ALBERT SANCHES ou SANCHEZ!!le père d'ANDRE, 

Fermer